Conseils de voyage

Réponses aux questions les plus courantes…

 

Quelles sont les formalités pour se rendre en Israël ? 
Pour les ressortissants Français et Belges : le passeport valable 6 mois après la date du retour (aucun visa ni vaccin exigé).  Les 2 aéroports internationaux sont Tel-Aviv Ben Gourion et Eilat-Ovda (près de la mer Rouge). La durée de vol est d’environ 4 heures. 
 

 Quel est le climat en Israël ? 

 Israël est un pays au climat subtropical caractérisé par deux saisons, une saison sèche en été, et des hivers relativement frais et plus ou moins humides. 
Le soleil est chaud et les quantités de lumière sont parmi les plus fortes au monde. La saison des pluies a lieu essentiellement entre décembre et février. Les mois les plus chauds de la saison sèche sont juillet et août.  De septembre à novembre et d’avril à juin, les températures sont douces, les averses plutôt rares. Baignades en mer et randonnées dans les déserts sont idéales à ces périodes de l’année.  Les hivers, généralement doux, facilitent les excursions.  Vous disposez d’environ 10 mois de soleil par an en Israël. Durant les demi-saisons (de septembre à novembre & mars-mai-juin), le temps est ensoleillé sans excès et les offres des voyagistes souvent attractives.


Certains visas et tampons de pays étrangers sur mon passeport posent-ils problème pour entrer en territoire israélien ?
Absolument pas. Il est cependant normal qu’aux passages des frontières, à l’aller comme au retour, les agents de sécurité vous posent différentes questions et ce, pour assurer votre sérénité et tranquillité d’un bout à l’autre de votre voyage. Si vous souhaitez que le tampon d’entrée en Israël ne figure pas sur votre passeport, vous pouvez le demander à l’entrée du pays.
 

Le réseau routier est-il pratique ?
La plupart des routes sont récentes, modernes et bien signalisées (indications régulières en lettre latine) ; et le réseau d’autobus ou de trains particulièrement intense et pratique. Les taxis collectifs sont aussi disponibles partout et à des prix abordables.

 

Quelle est la monnaie locale ?
Le Nouveau Shekel (1 € = 4 shekels environ). Les cartes bancaires internationales sont acceptées partout et il est possible de retirer de la monnaie israélienne avec votre carte et code secret dans l’ensemble du pays (distributeurs bancaires)
 

Quelle langue devrais-je utiliser pour bavarder avec les Israéliens ?

Pratiquement tout le monde parle anglais… Le français est utilisé par 10% de la population. Le russe et l’arabe sont aussi très répandus. L’hébreu, la langue de la Bible, redevenue vivante, est la langue officielle du pays. En Israël, on parle aussi l’arabe, et couramment l’anglais, le français (25% de la population), et presque toutes les langues que parlent les israéliens venus d’un peu tous les pays du monde. La majeure partie des panneaux indicateurs en ville et sur les routes sont lisibles en hébreu, et en anglais. Pour vous aider lors de votre séjour, voici un petit dictionnaire de l’essentiel :
 

Bonjour / au revoir / salut : shalom

Oui : ken

Non : lo

D’accord : bésèyder

Soyez les bienvenus : broukhim haba’ime

Bonjour : boker tov

Bonsoir : erev tov

Au revoir: lèhitra’otte

S’il vous (te) plaît: bevakacha

Pardon: slikha

Je ne comprends pas: ani lomévina (fém) et ani lo mévine (masc)

Bonne nuit : Laïla tov

Bon appétit : Bété avone

Hier: etmol 

Aujourd’hui: hayom (h + l’h aspiré)

Demain: makhar

Où ? : eifo ?

A gauche: smola

A droite: yemina

Combien ? : kamma  ?

L’addition: khechbone

Assez: maspik

C’est trop cher: zé yakar (midaye) 

Quelle heure est-il ? : ma hacha’a ?

Gare: takhana

Station de bus: takhanatte autobousse

Compteur (de taxi): moné

(La) poste: (ha) do’ar

(La) police: (ha) michtara

(La) banque : (ha) bank

Hôtel: malonne

Restaurant : miss’ada

Boire : lichtotte


La sécurité est-elle assurée sur place - par rapport à ce que diffusent parfois les médias internationaux ? 
Tout à fait. Des millions de touristes visitent Israël chaque année. L’ensemble du pays est très calme, aucun souci n’est à craindre dans le centre d’Israël ni dans aucune région touristique. 
 

Israël est-il un pays religieux, difficile d’accès ? 
Le pays est une démocratie parlementaire. La majorité des habitants y sont laïques comme en Europe. Les Juifs représentent environ 76 % des 7,9 millions d’habitants ; les Musulmans 17 % et les Chrétiens 2%. D’autres minorités druzes, bahaïes, ou autres y ont aussi leur place. Si Israël est le pays de la Bible, c’est aussi celui d’une Nation d’immigration issue de plus de 100 pays où la pluralité des mentalités, cultures, coutumes, croyances ou non-croyances tend à la tolérance et au respect.

 

En quoi la destination Israël est-elle exclusive par rapport aux autres pays de la région ?
Israël, c’est « le petit pays grand comme le monde ! »… qui vous propose sur une superficie très réduite, outre des plages ensoleillées et des déserts fascinants, un fabuleux patrimoine historique, culturel, antique et religieux à nul autre pareil. C’est ici que se manifestent également les prières, les espoirs de millions de citoyens du monde : Jérusalem, la Judée, la Galilée, Tibériade, Massada, Nazareth… Sans oublier des sites exclusifs comme la mer Morte, le point le plus bas du globe.​
 

Qu’en est-il de l’alimentation électrique ? 
L'alimentation sur secteur en Israël est en 220 volts (une phase) et 50 Hertz. La plupart des prises murales sont à trois fiches, mais une grande majorité permet l'emploi des appareils européens à deux fiches. Nous recommandons aux visiteurs souhaitant employer leur propre rasoir, fer à repasser de voyage et autres petits appareils électriques, de se munir de transformateurs et de prises universelles.

 

Pourrais-je avoir internet sur place ?
La plupart des hôtels offrent une connexion Internet à leurs clients et même dans leur chambre pour beaucoup d’entre eux. 
 

Pourrais-je être remboursé de la TVA sur mes achats effectués en Israël ?
Oui, et pour récupérer votre remboursement sur la TVA à votre départ d’Israël en suivant les recommandations suivantes :
- L’achat minimum devra être supérieur à 100 dollars US par facture de remboursement.
- Les articles devront être avec vous lors du contrôle à l’aéroport.
- A votre arrivée à l’aéroport ou au terminal, dirigez-vous vers le comptoir CHANGE PLACE, et présentez les articles achetés, les factures et les formulaires de remboursement de la TVA ainsi que votre passeport.
- Le remboursement de la TVA sera payé sur demande, en espèces, par chèque, par carte de crédit ou par virement bancaire.
 

Quel est le décalage horaire entre Israël et la France ?
Il y a une heure de décalage avec la France : lorsqu’il est 12h00 à Paris, il est 13h00 à Tel-Aviv
 

Quelles sont les visites essentielles à faire en Israël sur le plan culturel et sur le plan de la nature ?
 

Côté culture :

• Jérusalem tient une place prépondérante dans les religions juive, chrétienne et musulmane. Les monuments rattachés à ces différents cultes ont chacun une extrême importance pour les croyants et font de la ville un musée à ciel ouvert. L’Esplanade du Temple et le mur des Lamentations (seul vestige du Second Temple) sont révérés par les juifs pour sa proximité avec le Saint des Saints, situé sur le mont du Temple. La coupole du Rocher de la mosquée d’Omar date du VIIe siècle et est le plus ancien monument islamique, elle se trouve sur la même esplanade que la mosquée Al-Aqsa, la plus grande de la ville. Pour les chrétiens, le tombeau du Christ au Saint-Sépulcre et la via Dolorosa, jalonnée par les étapes du Calvaire, est un important lieu de pèlerinage.

 

• Toute la Terre sainte attire ces derniers tout au long de l’année. À Nazareth, la Basilique de l'Annonciation est la plus grande des églises du Moyen-Orient. Autour du lac de Tibériade ont eu lieu de nombreux épisodes de la vie de Jésus. À Capharnaüm, on peut se recueillir sur la maison de Pierre et dans les vestiges de la synagogue dans laquelle est venu prêcher Jésus. Sur le mont Thabor, la basilique de la transfiguration a été édifiée pour célébrer l’événement du même nom. 
 

• Au nord de la côte méditerranéenne, des vestiges datant de l'époque des Templiers font de (Saint Jean d’Acre une ville classée au Patrimoine mondial de l’Humanité. Juste en dessous se trouve le mont Carmel qui surplombe les flots et qui accueille le Mausolée du Bâb, lieu très important du Bahaïsme.

 

Côté nature :

• La mer Morte se trouve à cheval sur les territoires israélien et cisjordanien. Elle se situe 400 mètres en dessous du niveau de la mer et sa densité est telle qu'un être humain peut y flotter sans aucun problème. Sa forte concentration de minéraux est universellement connue pour sa vertu thérapeutique. À proximité, vous pourrez visiter la forteresse de Massada où se trouvent les vestiges des constructions d’Hérode le Grand.

 

• Au sud d’Israël, le Néguev recèle plusieurs curiosités géographiques. Trois grands cirques (le cratère Ramon, le grand cratère et le petit cratère), les gorges rouges, les pierres couleur pastel et le travail de l’érosion agrémentent l’ancienne route nabatéenne des parfums qui le traverse.

 

• Eilat, à la pointe sud du pays, est très prisée pour son climat et son ensoleillement exceptionnel, mais surtout pour ses sites de plongée. Les récifs coralliens et les milliers de poissons extraordinaires font sa renommée internationale.

Quels sont les lieux et monuments classés patrimoine mondial par l’Unesco ?

Les grottes de Maresha et de Bet-Guvrin en basse Judée, un microcosme du pays des grottes
Lieux saints bahá’is à Haïfa et en Galilée occidentale
Masada
Route de l’encens – Villes du désert du Néguev
Sites de l’évolution humaine du mont Carmel : les grottes de Nahal Me’arot / Wadi el-Mughara
Tels bibliques – Megiddo, Hazor, Beer-Sheba
Vieille ville d’Acre
Ville blanche de Tel-Aviv – le mouvement moderne