Search
  • Du 20 au 28 octobre 2020 | 9 jours

VOYAGE EN ISRAEL | Sur le chemin des patriarches | Du 20 au 28 octobre 2020


9 JOURS / 8 NUITS EN ISRAEL

Du 20 au 28/10/2020 (congés de la Toussaint)

Plus qu’un pèlerinage classique, ce voyage a pour but de permettre aux participants de connaître les origines du peuple d’Israël. Le peuple qui nait avec l’Alliance était déjà en germe dans les groupes constitués par les tribus d’Abraham, Isaac et Jacob. Considéré dans son ensemble, le livre de la Genèse présente l’histoire d’une seule famille, constituée detrois générations successives, destinée à devenir un peuple nombreux. Ces récits construisent les signes identitaires de la famille des patriarches et du peuple d’Israël. Des récits toujours lus, aussi bien dans la tradition juive que chrétienne, comme ayant une valeur référentielle indiscutable.

Guide : Benny KAROUTCHI

Historien et Guide diplômé du Ministère du Tourisme Israélien

Avec l’accompagnement spirituel d’Alain AGHEDU

Pasteur de l’A.D.D. de Cergy-Pontoise

1er Jour/Mardi 20/10/2020 : VOL DE FRANCE VERS ISRAEL - Accueil et transfert vers votre lieu de résidence à Jérusalem

2ème Jour/Mercredi 21/10 :

SUR LE CHEMIN DES PATRIARCHES (1) : BEER-SHEVA - TEL ARAD - HEBRON

Départ vers Beer-Shev’a. Visite du « Puit d’Abraham », puits du serment ou littéralement, puits des sept (brebis). Beer-Shev’a est mentionnée pour la première fois dans la Bible dans le récit de la révélation divine aux patriarches. Ce puits symbolise l’eau vive, image de ce que le croyant trouve en Christ. Nous évoquerons l’histoire d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. La vie des 3 patriarches présente beaucoup d’analogies avec la vie chrétienne. Nous évoquerons l’histoire d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. La vie des 3 patriarches présente beaucoup d’analogies avec la vie chrétienne.

Poursuite vers Tel Arad

Tel Arad est l’un des sites archéologiques les plus importants d’Israël, sur lequel ont été retrouvés les vestiges d’une ville fortifiée cananéenne et de forteresses de l’époque des rois de Juda. Tel Arad a deux parties : la ville basse de l’époque cananéenne et la ville haute de la période du Royaume d’Israël. Dans la ville basse, nous déambulerons le long des fortifications de la ville, le palais, les rues, les zones résidentielles, le réservoir d’eau et les Temples cananéens. Puis nous ferons une petite marche dans le désert pour atteindre la ville haute de la période du Royaume d’Israël. Le désert en tant que tel.

Le désert, montre que la Parole de Dieu se dévoile au désert, dans la solitude et dans le silence. Nous méditerons cette expérience biblique précieuse. Arrivée à la ville haute, nous cheminerons autour de la tour centrale, du côté nord de la forteresse. Au sommet de la tour, de superbes vues sur la forteresse, la ville cananéenne et la région autour de Tel Arad.

Le côté nord de la forteresse comprend des magasins et un réservoir d’eau. Le côté sud de la forteresse comprend un certain nombre de structures résidentielles. La découverte la plus fascinante à Arad est le temple israélite, une version miniature du temple de Salomon à Jérusalem, situé dans le coin nord-ouest de la citadelle, datant du 10ème siècle avant notre ère.

Hébron

La région géographique entre Beer-Shev’a et Hébron est considérée comme le berceau du Judaïsme. Elle remonte au 18e siècle avant notre ère (le berceau du christianisme est situé dans le Triangle évangélique, dans la Galilée au nord de la mer de Tibériade). Hébron, la ville des Patriarches est, durant sept ans, la première capitale du Roi David. La ville d’Hébron est considérée comme la 2ème ville sainte du judaïsme après Jérusalem.

Visite du « Caveau des Patriarches ». Selon la Genèse, trois couples bibliques y sont enterrés : les trois Patriarches et leurs épouses, les trois matriarches : Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Léa. On évoquera l’Alliance personnelle « contractée entre l’Éternel et Abraham », confirmée à Isaac et Jacob : l’essentiel du message transmis par Abraham et le rôle d’Abraham dans les trois traditions religieuses monothéistes.

Dîner et nuit à Jérusalem. Avec le Pasteur, moments de louanges, édification, partages spirituels et détente

3ème Jour/Jeudi 22/10/2020 :

SUR LE CHEMIN DES PATRIACHES (2) : LE TOMBEAU DE RACHEL - TALPIOT - BETH-EL TEL SHILO

Après le petit déjeuner départ vers le Tombeau de Rachel.

Le Tombeau de Rachel est situé à côté de la ville de Bethléem sur le territoire biblique de Judée. C’est le lieu où, selon la tradition, est enterrée Rachel, femme de Jacob, qui est morte en donnant naissance à Benjamin. Considérée de fait comme la « mère des enfants » d’Israël, elle reçoit aujourd’hui les prières de nombreuses femmes qui souhaitent connaître les joies de la maternité. Le site possède également une valeur spirituelle particulière, aussi bien pour la religion chrétienne que pour l’Islam.

Poursuite vers Talpiot

La tradition biblique veut que sur ce site de Talpiot, Dieu ait montré à Abraham la montagne pour le sacrifice d’Isaac. Cette montagne est le Mont Moriah, le Mont du Temple, clairement visible à partir d’ici (Genèse 22 : 9-11). Talpiot offre une vue panoramique sur les vallées Hinnom et Cédron (Josaphate), la vieille ville de Jérusalem et la vue sur la mer Morte.

Continuation vers Béth-El

Au Temps des patriarches, Béth-El était connu comme Luz à l’époque pré-israélite (Genèse 28:19). Béth-El est mentionné plusieurs fois dans la Genèse. Le Patriarche Abraham est d’abord mentionné lorsqu’il bâtit un autel Béth-El peu après son arrivée en Canaan de Charan. Mais l'instance la plus connue est probablement le songe de «l’échelle de Jacob» (Genèse 28:11-22).

Départ vers Tel Shilo

Tel Shiloh, site du Tabernacle et la première capitale du royaume d’Israël. Les couches des différentes périodes historiques de 3 000 ans présentent l’histoire de Shiloh et de ses habitants (Samuel le prophète, Hanna et sa célèbre prière pour un enfant). Le site permet des visites archéologiques, une expérience son et lumière unique, des ateliers d’artisanat, des fouilles archéologiques en saison et de nombreuses autres activités passionnantes. Diner et nuit à Jérusalem. Avec le Pasteur, moments de louanges, édification, partages spirituels et détente

4ème Jour/Vendredi 23/10 :

SUR LES PAS DE JESUS A JERUSALEM : MT DES OLIVERS - lE "CERCLE DES TOMBES" - DOMINUS FLEVIT - GETHSEMANI - LE "CHEMIN DE CROIX" (1ER et 2EME STATION) - LE JARDIN DE LA TOMBE - TOMBEAU DU ROI DAVID - LE CENACLE - SHOPPING ET PROMENADE DANS LE SOUK DE LA VIEILLE VILLE

Après le petit déjeuner, nous consacrerons la journée aux évènements associés à la “semaine sainte” ; la période du ministère de Jésus en Galilée est comme une préparation, un préambule à la “Semaine Sainte” à Jérusalem où le drame de sa vie a atteint son apogée. Pour les quatre Évangiles, c’est le lieu où les paroles et les actes de Jésus prennent leur sens définitif dans sa mort et sa résurrection.

Départ pour le Mont des Oliviers, d’où vous jouirez d’une vue panoramique imprenable sur la vieille ville de Jérusalem ; l’esplanade du Temple ; le cercle des tombes, de nombreuses églises perpétuant le souvenir de divers événements dans la “semaine sainte” dans la vie de Jésus. Durant cet arrêt, nous tenterons de répondre à la question : Pourquoi la ville de Jérusalem est devenue une ville sainte pour les trois religions 

Descente à pied du Mont des Oliviers et continuation vers le “cercle des Tombes”

Au temps du Christ, et aujourd’hui encore, le mont des Oliviers était principalement occupé par le “cercle des tombes” (le plus grand et le plus ancien cimetière juif au monde). Ce serait là que commencerait la résurrection des morts, le Messie inaugurant son retour en ce lieu selon une prophétie de Zacharie (14, 4). La visite de ce lieu nous permettra de comprendre les modes d’enterrements dans l’antiquité et leur impact sur la culture et foi juive.

Dominus Flevit — le “Seigneur a pleuré” (Luc 19 : 41-44)

Après le petit déjeuner, nous irons très tôt à Hébron (sous réserve), sur le Tombeau des Patriarches, qui cache des tombes jumelles où sont enterrés quatre couples bibliques importants : « Adam et Ève, Abraham et Sarah, Isaac et Rébecca, Jacob et Léa ». Puis la ‘Mer Morte’ avec Qasr El Yahud où, selon le Nouveau testament, Jésus avait été baptisé, aujourd’hui devenu site du baptême sur le Jourdain. Puis nous monterons à Massada - dernier bastion de la résistance juive face aux Romains - Du haut de Massada, apercevoir juste en face et de l’autre côté du Jourdain, les lieux où se situaient les villes de Sodome et Gomorrhe, villes détruite par le soufre et le feu, victime de la colère divine. Dîner et nuit à Arad.

Visite de l’église du Dominus Flevit, le “Seigneur a pleuré” marque l’endroit où Jésus se tint face à Jérusalem et pleura sur le sort tragique de la ville et sa destruction imminente.

Gethsémani - L’agonie de Jésus (Matthieu 26 : 36-47 : Marc 14 : 32-52 Luc 22 : 39-54)

Nous continuons à pied vers le Jardin de Gethsémani qui signifie en araméen “pressoir à huile”, où Jésus passa dans cet endroit ses dernières heures en priant avant la trahison et son arrestation. La Basilique, le Jardin des Oliviers et la Grotte de Gethsémani, sont les lieux présumés de l’agonie de Jésus.

Continuation vers la Via Dolorosa dans la vieille ville. On rentre par la “Porte des Lions”. Nous visiterons la 1re station, la chapelle de la Flagellation, (elle a eu lieu avant le couronnement d’épines, et avant que le Christ ne soit associé aux paroles Ecce homo [“Voici l’Homme”] devant la foule) et la 2e station, la chapelle de la Condamnation et l’imposition de la Croix.

Départ vers le Mont Sion.

Le Mont Sion fait référence dans l’Ancien Testament au mont du Temple et souvent prise comme symbole de la ville de Jérusalem. Le Mont de Sion est appelé aussi “Sion Chrétienne”. C’est en quelque sorte, le berceau de la croissance du christianisme à Jérusalem. Trois événements importants ont eu lieu sur le Mont Sion : le lavement des pieds, La Cène de Jésus et ses disciples (l’Eucharistie), et la venue de Saint-Esprit sur ​​les disciples (la Pentecôte). Ces évènements ont eu lieu dans le Cénacle connu aussi sous le nom de la “chambre haute” devenu, après la Passion, la première église chrétienne nommée “Église des Apôtres”.

Continuation vers le Jardin de la Tombe, le Mont Sion et le Cénacle

Nous suivrons à pied le calvaire de Jésus pour nous rendre au Jardin de la Tombe, selon les protestants c’est le lieu de crucifixion, de mise au tombeau et de la résurrection de Jésus Christ.

Départ vers le Mont Sion. Visite du tombeau du Roi David et la salle gothique du Cénacle, lieu de mémoire de la Cène et de la Pentecôte, devenue la première église chrétienne nommée « Église des Apôtres ».

Dîner et nuit à Jérusalem. Avec le Pasteur, moments de louanges, édification, partages spirituels et détente

5ème Jour/Samedi 24/10/2020:

DECOUVERTE DE LA JERUSALEM ETERNELLE : LA GRANDE SYNAGOGUE LA NENORA - LE MUSEE YAD VASHEM - LE MUR DES LAMENTATIONS - TEMPS LIBRE

Après le petit-déjeuner, visite de La Grande Synagogue de Jérusalem — centre spirituel, religieux, culturel et social pour le peuple juif. Dédié à la mémoire des six millions de Juifs qui ont péri dans l'Holocauste et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour la création et la défense de l'Etat d'Israël. Ce lieu est un rappel des tragédies et l’espoir du peuple juif symbolisant leur force dans l'adversité. Splendeur architecturale du bâtiment et magnifiques vitraux illustrant les thèmes bibliques. Les versets mettent en valeur le sanctuaire.

Puis face à la Knesset - le Parlement israélien - se dresse un imposant chandelier à sept branches (Menora en hébreu) que nous contemplerons. Pour le peuple juif, c’est le symbole de lumière, de foi et d’espérance. Aujourd'hui, la menora est aussi l'emblème de l'État d'Israël, car comme l'étoile de David, la menora est un symbole de l'identité juive.

Visite de la Knesset, parlement israélien.

Visite du Mémorial de Yad Vashem, en souvenir des victimes juives de la Shoah perpétrée par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. « Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne sera jamais retranché. (Isaïe 56, 5). Moments de recueillement.

Arrivée au Mur des Lamentations, le Kotel, site le plus sacré pour le peuple juif.

Devant le « Mur des Lamentations » se rejoignent la Foi, la culture et l’histoire. Hérode fit du Second Temple un splendide édifice, et entoura le mont du Temple sur ses quatre côtés de massifs murs de soutènement. Le Temple fut totalement détruit en l’an 70, les vestiges de la partie inférieure de ces murs sont encore debout. Le Mur occidental, qui se dresse depuis deux mille ans au-dessus du niveau du sol, est vénéré par les juifs pour sa proximité avec le Saint des Saints, situé sur le mont du Temple.

Aujourd’hui c’est le lieu de la présence divine (chekhinah) pour les juifs. Le temple a été détruit, mais la « chekhinah » demeure. De ce fait, le Mur est considéré comme l’endroit le plus saint pour la prière pour les juifs, mais également un symbole national israélien pour les cérémonies non intrinsèquement religieuses.

La suite de la journée sera consacrée au shopping et à la promenade en toute liberté dans le souk de la vieille ville de Jérusalem.

Dîner et nuit à Jérusalem. Avec le Pasteur, moments de louanges, édification, partages spirituels et détente

6ème Jour

Dimanche 25/10/2020 :

JERICHO - QUMRAN - EN GEDI - LA MER MORTE - BAIGNADE

Après le petit déjeuner départ vers la Mer Morte en passant par Jéricho

Visite de la ville de Jéricho.

Jéricho est considérée comme une des plus anciennes villes habitées dans le monde. Elle a été décrite dans la Bible comme la « ville des palmiers » Jéricho est, selon le livre de Josué, la première ville du pays de Canaan conquise par Josué et les Hébreux. Jéricho fut rasée intégralement.

Un magnifique panorama sur le Mont de la Tentation qui renferme la grotte où le Diable est apparu au Christ pour le tenter durant son jeûne de 40 jours (Mathieu 4, 1-11).

Puis Qumran, site des Esséniens au 1er siècle de l’ère chrétienne où les Manuscrits de la Mer Morte ont été trouvés.

Ein Gedi est une oasis et une ancienne ville au bord de la rive de la mer Morte à la limite du désert de Judée. La faune et la flore sont particulièrement variées : on y voit des bouquetins et des damans sur les pentes rocheuses, alors que les renards, les hyènes, les loups, et les léopards ne sortent que la nuit. Les oiseaux sont innombrables. C’est l’endroit idéal pour observer au printemps et à l’automne les passages des rapaces et des cigognes en migration au-dessus de la Mer Morte. Il est fait plusieurs fois référence à cette oasis dans la Bible. C’est là que se cacha le roi David lorsqu’il était poursuivi par Saül. Ein Gedi est aussi mentionné dans le Livre d’Ézéchiel (47:10), dans le Cantique des Cantiques (1 h 14) et dans le second livre des Chroniques (20:2).

Visite de l’usine AHAVA : qui exploite les riches minéraux de la Mer Morte.

Baignade dans la mer Morte

La mer Morte est le point le plus bas du globe avec 417 mètres sous le niveau de la mer. Sa surface est de 810 km2. Elle constitue un site incontournable non seulement pour son importance dans l’Ancien Testament, mais aussi pour ses merveilles naturelles et le caractère historique de ses paysages.

La mer Morte est une attraction touristique de choix ainsi qu’une attraction thérapeutique. Riches en minéraux, les eaux de la mer Morte sont réputées pour soigner le psoriasis et les rhumatismes.

Dîner et nuit à Jérusalem. Avec le Pasteur, moments de louanges, édification, partages spirituels et détente

7ème Jour/Lundi 26/10 :CESAREE DE PHILIPPE - LE TRIANGLE EVANGELIQUE : MT DES BEATITUDES - CAPHARNAUM - TABGHA - DOMUS GALILEE - CROISIERE - YARDENIT

Après le petit déjeuner, route vers Césarée de Philippe situé au pied du mont Hermon, sur le plateau du Golan dans la réserve naturelle de Banyas.

Ce fut en chemin vers la ville de Césarée de Philippe que Jésus demanda à ses disciples : “Qui suis-je” ? Cette question donna lieu à la “confession de Césarée”, le récit de l’acte de foi des disciples de Jésus : Simon Pierre répondit “Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit :… Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église…” (Matt 16 : 13-20). Nous visiterons la réserve naturelle qui entoure la rivière de Bānyās.

Poursuite vers le “triangle évangélique”, la région nord du lac de Tibériade ou la mer de Galilée. Jésus a officiellement commencé son ministère public par l’enseignement dans la synagogue de Capharnaüm. Ce fut là où Jésus a fondé son enseignement doctrinal.

Après avoir établi son domicile à Capharnaüm, Jésus parcourait la région au nord du lac de Tibériade, depuis les alentours de Capharnaüm à l’est, Magdala et Tabgha à l’ouest et le Mt Béatitudes au nord. Cette région qui ne fait guère qu’une dizaine de kilomètres de large sur cinq de hauteur a constitué le principal théâtre du ministère de Jésus et elle est connue comme étant “le triangle évangélique”, berceau du christianisme. C’est dans ce cadre restreint géographique que Jésus a accompli ses “puissantes œuvres” et posa la fondation de son ministère.

Le Mont des Béatitudes : est traditionnellement le lieu où Jésus a prêché le Sermon sur la montagne. Béatitudes - provient du mot latin “Beati” - bénis - ce qui est le préfixe de chaque verset. Le mot latin a donné cette colline son nom — Béatitudes. “Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !”(Matt 5 : 1).

Les Béatitudes marquent le sommet de l’enseignement de Jésus. Le caractère solennel de la scène et de la formulation fait des Béatitudes une proclamation de la “Bonne Nouvelle”. Ce message d’“espoir”, élaboré sur l’idéal du Sermon sur la Montagne dans les Béatitudes, représente le cœur de la théologie chrétienne.

Continuation vers Domus Galilée : Le Centre International “Domus Galilææ” qui se situe tout près du sommet du mont des Béatitudes, une colline qui s’élève jusqu’à 300 mètres d’altitude, au-dessus de Capharnaüm et de Tabgha — lieu de la multiplication des pains et des poissons. La Domus Galilææ surgit à presque un kilomètre des ruines de Chorazin, sur ledit plateau de Chorazin. L’endroit était connu dans la tradition locale comme “le lieu des arbres de la bénédiction”. Le Centre se trouve à côté de l’ancienne route qui unissait Damas à la Galilée, en passant par Chorazin et par Capharnaüm et longeant une partie du lac de Galilée : la “Via Maris”, une des plus importantes voies de communication de l’orient antique.

Capharnaüm

Le site de Capharnaüm (en hébreu signifie “village de consolation”) s’étend sur la rive nord du lac de Tibériade. Le site est mentionné dans les Évangiles comme “la ville de Jésus”. En quelque sorte, Capharnaüm deviendra la seconde patrie de Jésus après Nazareth. Jésus vécut dans cette localité juive et en fit le centre de son ministère public. Des vestiges de synagogues et d’églises ont été excavés sur le site. Le principal édifice est une superbe synagogue en calcaire clair érigée au IVe siècle de l’ère chrétienne. Découverte des ruines de la maison de Saint-Pierre. Au-dessus de la Maison de Saint Pierre » nous visiterons les ruines de la maison et la « Domus Ecclesia » qui nous offre le premier exemple d’une maison église dans le monde chrétien. Puis l’antique synagogue, dans laquelle est venu prêcher Jésus et où il guérit l’esclave du centurion.

Continuation vers Tabgha - la multiplication des pains et des poissons

À trois kilomètres au sud-ouest de Capharnaüm, se trouve Tabgha qui provient du mot grec Heptapegon qui signifie « le lieu des sept sources. Dans ce jardin fertile se déroule le miracle de la multiplication des pains et des poissons : “Ils lui dirent : Nous n’avons ici que cinq pains et deux poissons… Tous mangèrent et furent rassasiés” (Matthieu 14 : 1,20)

L’église sur ce site est une réplique exacte de la basilique construite au IVe siècle pour commémorer le miracle de la multiplication des pains et des poissons. Le sol en mosaïque dispose d’un des motifs les plus célèbres et les plus anciens connus dans l’art chrétien dans le pays : la corbeille de pains entourée de deux poissons. Ce motif deviendra le symbole de la Terre Sainte. L’église est érigée autour d’une roche noire, située sous l’autel, et vénérée comme étant la “table du seigneur” — Mensa Christi — le lieu même où le seigneur déposa les pains et les poissons.

Croisière :

Traversée du lac de Tibériade en bateau (durée 45 min à 1 h). Long de 21 km et large de 12 km, le lac marque les esprits par sa puissance d’évocation du temps de Jésus. Les rives du lac sont enchanteresses et les villes qui le bordent ramènent sans cesse aux évangiles : Kursi, Bethsaïde, Capharnaüm, Tabgha, Magdala, Tibériade... Déjeuner d’un excellent poisson Saint-Pierre.

Finir la journée à Yardenith, lieu officiel de célébration de baptêmes, baignades et purification dans les eaux du Jourdain, situé au bord du Jourdain, à proximité du kibboutz Kinneret, niché au milieu de grands eucalyptus et de la magnifique végétation des rives du fleuve. C’est un lieu idéal pour se recueillir, en toute sérénité et dans le calme total Dîner et nuit au kibboutz Morane ou équivalent. Avec le Pasteur, moments de louanges, édification, partages spirituels et détente.

8ème Jour

Mardi 27/10/2020 :

NAZARETH : LE VILLAGE DE JESUS - L'EGLISE DE l'ANNONCIATION - L'EGLISE SAINT JOSEPH - CANA - KIBBOUTZ PAROD - KIBBOUTZ KINERETH

Après le petit déjeuner, route vers Cana en basse Galilée où Jésus a accompli son premier miracle. Jésus y a changé de l’eau en vin. “Tel fut à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. Jésus agit. Il manifeste sa puissance divine, comme au Baptême ou à la Transfiguration.

Nazareth et la Basilique de l’Annonciation

Nazareth est le site du grand miracle où l’ange Gabriel annonça à la Sainte Vierge l’’Incarnation du Verbe’ : ‘L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’enfant qui naîtra sera saint ; il sera appelé Fils de Dieu’ (Luc 1,35). La récente basilique de l’Annonciation, où se dressait la maison de Marie contenant la Sainte Grotte de l’Annonciation et les fondements de l’église d’origine byzantine et Croises. On admirera une immense mosaïque, une des plus grandes dans le monde, représentant ‘la seule église sainte, catholique et apostolique’. Puis l’église Saint-Joseph, identifiée comme la maison de Saint Joseph et la Sainte Famille et où grandit Jésus jusqu’à l’âge adulte. D’après la tradition populaire, cette église s’élève à l’emplacement de l’atelier de charpentier de Joseph.

Nazareth Village : Fac-similé du village à l’époque de Jésus. Le village de Nazareth est le musée à ciel ouvert qui reconstitue la vie du village en Galilée au temps de Jésus.

Continuation vers Cana en basse Galilée où Jésus a accompli son premier miracle. Jésus y a changé de l’eau en vin. ‘Tel fut à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. Jésus agit. Il manifeste sa puissance divine, comme au Baptême ou à la Transfiguration.

Kibboutz Parod

Dans le kibboutz Parod se trouve le centre d’accueil de ‘Saba Habib’. Tout a commencé en 1913 lorsque Grand-père Habib produisit de l’huile fine avec une meule et une presse manuelle. Dans le passé, trente ans après sa mort, les petits-enfants continuent leur cheminement, produisant de l’huile d’olive extra-vierge pressée à froid, naturelle et non cultivée, ainsi que des dizaines de produits différents, tels que la tehina de différentes sortes (fabriquée avec les seules meules en Israël !)., Olives maison, halva, miel, hysope, savons, bougies et beaucoup de produits de beauté. Dans le centre des visiteurs, nous écouterons les explications, irons voir la fabrication de meules, découvrirons la médecine traditionnelle à base de plantes, produits cylindriques… et goûterons la table de dégustation. Nous regarderons la production d’huile d’olive fine, préparerons du savon à l’huile d’olive ou du pain tabun... Dîner et nuit au kibboutz Morane ou équivalent

9ème Jour

Dimanche 28/10/2020 :

ROUTE VERS L'AEROPORT BEN GOURION et RETOUR EN FRANCE

Sur le chemin des Patriaches | Israel

9 jours | Du 20 au 28 octobre 2020

Contacts et Informations :

Maguy AGAY

maguy.agay@gmail.com

Programme sujet à modifications - Voyage et séjour avec "La terre Promise" info@laterrepromise.org


143 views